Mon Panier
Fermer

Le Cannabidiol pour les nuls : comprendre le CBD?

Si vous faites partie des non-initiés, sachez que le cannabis contient des centaines de composés chimiques, dont deux ont été étudiés et recherchés depuis maintenant des décennies : le THC et le CBD. Etrangement, ils le furent pour des raisons entièrement différentes.

THC

CBD

THC (tétrahydrocannabinol), le plus connu des deux (et pas forcément que pour des bonnes raisons), est un composé chimique psychoactif associé avec la défonce plaisante dont les usagers font l’expérience après avoir ingurgité ou fumé de la marijuana. Si vous faites partie des gens qui ne peuvent pas se passer de leur dose hebdomadaire ou quotidienne de marijuana, c’est ce composé chimique qu’il faut blâmer.

L’autre composé est bien plus intéressant. Il se dénomme CBD, ou Cannabidiol et est un composé non-psychotrope très prometteur en ce qui concerne les applications médicinales et thérapeutiques. Contrairement au THC, ce composé chimique ne cause aucun effet de ‘high’ mais aide le corps humain de bien d’autres manières. Continuez à lire, nous y reviendrons sous peu.

Les résultats liés au CBD ont été tellement prometteurs jusqu’à présent que plusieurs pays ont décidé que les produits CBD étaient légaux d’utilisation, d’achat, de production et de vente, avec bien entendu quelques conditions et exceptions. La première règle est que le CBD doit être sourcé à partir de chanvre, une variété de la plante Cannabis Sativa . La deuxième (et plus importante) règle, est que les produits CBD ne doivent pas contenir un taux en THC plus élevé qu’autorisé par la loi sur les produits stupéfiants du pays en question. Le taux limite du contenu en THC varie d’un pays à l’autre. Est-ce que tout ceci sonne comme du charabia scientifique ? Laissez-nous vous expliquer cela en termes simples.

Qu’est-ce que le cannabis légal au Cannabidiol CBD?

Nous avons brièvement abordé ce sujet un peu plus haut. Le CBD est l’un des nombreux cannabinoïdes présents dans le cannabis.Le cannabinoïde CBD est non-psychotrope, ce qui veut dire que lorsqu’il est ingéré, il ne cause pas d’euphorie ou de ‘high’, dont les usagers de marijuana peuvent faire l’expérience.


Le composé chimique CBD fût isolé pour la première fois à partir de la structure chimique d’une Cannabis Sativa plante Cannabis Sativa, avant même 1940. Cependant, les lois archaïques liées à l’utilisation de la marijuana ont rendu la recherche scientifique extrêmement difficile et le CBD a par conséquent gardé ses secrets. Enfin, ce fût le cas jusqu’à cet essai clinique sur le CBD, conduit en 1974, qui révéla la capacité du Cannabidiol à limiter les effets de 9 – tétrahydrocannabinol (THC) sur les humains.


Par la suite, le CBD est devenu le chouchou de la communauté de recherche médicale et plusieurs essais cliniques furent conduits afin d’explorer le potentiel de ce composé chimique dans un éventail d’applications médicales en perpétuelle croissance. Voici quelques exemples d’études récentes:

Un article titré“Trial of Cannabidiol for Drug-Resistant Seizures in the Dravet Syndrome”de Devinsky et confrères a été publié dans The New England Journal of Medicine en 2017.

Un essai clinique en phase I se termine à la fin de l’année 2019 avec comme but de recherche le“Treatment of Chronic Pain With Cannabidiol (CBD) and Delta-9-tetrahydrocannabinol (THC)”.Cette étude scientifique est placée sous la supervision de Deborah Yurgelun-Todd de l’Université d’Utah.

Un autre essai clinique“Evaluation of the Effects of Cannabidiol (CBD) Compared to Delta-9-Tetrahydrocannabinol (THC) and Alprazolam”du National Institute of Drug Abuse (NIDA) aux Etats-Unis vient de se terminer.

Ces dernières années, l’huile extraite de chanvre industriel (un type de Cannabis Sativa) à forte concentration de CBD a fait fureur dans les communautés médicales et les milieux du sport, qui l’utilisent notamment comme complément alimentaire. Nous devinons ce que vous vous demandez. Est-ce que la marijuana n’est pas également Cannabis Sativa? Et si c’est le cas, qu’est-ce que le chanvre ? Enfin, quelle est la différence entre cannabis légal et la marijuana?

Quelle différence entre du chanvre ou cannabis CBD et de la Marijuana?

Il est difficile de vous en vouloir. Cela peut facilement porter à confusion, surtout lorsque la distinction entre les deux est aussi fine et floue. Le chanvre et la marijuana appartiennent tous les deux à la même famille de plante, Cannabis SativaLeur nom est souvent utilisé interchangeablement, surtout par les néophytes qui sont aussi loin de la sémantique que nous le sommes de la lune. En résumé, le chanvre est appelé marijuana et la marijuana est appelée chanvre (par erreur). Et les deux peuvent être appelés cannabis et les deux contiennent du CBD. Fiou! Vous-a-t-on perdu ? Non ? Parfait !

Voici une explication plus raisonnable. Le chanvre, la tige de chanvre, ou encore le chanvre agricole sont des types de Cannabis Sativa, cultivés spécifiquement pour ses applications industrielles qui incluent huile de chanvre, les graines, la fibre, le papier et le tissu. Le chanvre a des taux de THC extrêmement faibles en comparaison avec la marijuana. Elle peut devenir beaucoup plus grande (jusqu’à 6m) et a une apparence fine et élancée très distincte, un peu comme un bambou. Elle est très adaptable et peut être cultivée dans une grande diversité de climats et sans trop de soins particuliers.

La Marijuana, à contrario, est un buisson robuste de petite taille (pas plus grand que 1.5m) qui doit être cultivé dans un environnement contrôlé. Elle est cultivée pour ses glandes, ou trichomes, qui poussent sur les feuilles et les têtes, à partir desquelles l’herbe, ou la marijuana, ou quelle que soit son appellation, est extraite. Mais la plus grande différence entre les deux demeure leur constitution chimique. La plante marijuana présente des niveaux significatifs de THC mais des taux de CBD particulièrement faibles.

En résumé :

Le chanvre

La marijuana

  • faible contenu en THC

  • plante élancée et fine de 5-6 mètres

  • cultivée pour ses applications industrielles mais surtout pour son huile de chanvre CBD.

  • Principalement utilisé pour produire de l'huile de chanvre CBD

  • contenu élevé en THC,

  • 1-1.5 mètre de hauteur

  • ressemblant à un buisson robuste, cultivé pour ses glandes riches en résines, ou trichomes aromatiques.

Maintenant que nous avons couvert ces aspects importants, nous pouvons parler de la classification du CBD. Les Etats-Unis définissent le CBD pour les produits extraits d’une plante Cannabis Sativa, et sans aucune propriété psychoactive (pas de THC du tout). En Europe, un produit est appelé CBD s’il est produit à partir d’une plante Cannabis Sativa et qu’il présente un taux en THC de moins de 0,2%-0,3%. Ici en Suisse, le niveau légal de THC autorisé dans les produits à base de CBD est de 1%. Tout ce qui est au-dessus de ce niveau est classifié comme une possession illégale de marijuana par la loi sur les stupéfiants. Pour simplifier, le niveau de THC et le type de plante extraite pour son CBD détermineront si vous êtes en possession de chanvre légal ou de marijuana illégale.

Les effets du CBD: comment le cannabidiol affecte-t-il votre corps?

Le corps humain produit ses propres cannabinoïdes, appelés endocannabinoïdes. Ces minuscules molécules sont nichées profondément à l'intérieur des cellules de différentes parties de notre corps. Elles peuvent stimuler des réponses spécifiques de ces cellules en fonction des signaux qu'elles reçoivent des récepteurs de cannabinoïdes, situés sur la membrane des cellules. Le tout s’appelle le «système endocannabinoïde». Ce système s’applique à tout votre corps et comprend des centaines de milliers de récepteurs pouvant se lier aux cannabinoïdes que vous consommez. Le système endocannabinoïde joue un rôle crucial dans la régulation d’un grand nombre de processus physiologiques quotidiens, tels que notre humeur, notre niveau d’énergie, notre force intestinale, notre activité immunitaire, notre pression artérielle, notre densité osseuse, notre métabolisme de glucose, notre douleur, le stress, la faim et bien plus encore. Des études scientifiques de pointe ont démontré que le système endocannabinoïde est dérégulé dans presque toutes les pathologies. Ainsi, il va de soi que "la régulation de l'activité du système endocannabinoïde peut avoir un potentiel thérapeutique dans presque toutes les maladies affectant l'être humain", comme Pal Pacher et George Kunos, scientifiques du National Institutes of Health (NIH) des États-Unis, suggéré dans une publication de 2014.


Le CBD (et d'autres cannabinoïdes tels que le THC) agit en imitant les composés chimiques que notre corps produit naturellement. Ceux-ci s'activent pour maintenir la stabilité interne du corps et la santé. Pour simplifier, les cannabinoïdes facilitent la communication entre les cellules, et lorsqu'une déficience ou un problème avec notre système endocannabinoïde surgit, des symptômes désagréables ou des complications physiques surviennent. En consommant du cannabis CBD, les cannabinoïdes se lient aux récepteurs dans le cerveau (récepteurs CB-1) et dans le corps (CB-2). Selon la nature du cannabinoïde consommé, les réactions chimiques dans notre corps varieront.


Le THC, lorsqu’il est consommé, interagit avec les récepteurs cannabinoïdes CB1 situés dans le cerveau et le système nerveux central, et du même coup altérant la réponse cellulaire dans ces systèmes. Ce procédé a pour effet de créer le sentiment de plaisir et d’euphorie, et également les effets psychotropes pour lesquels il est tristement célèbre.

Le CBD, lui, agit d’une manière complètement différente :

Plutôt que d’interagir directement avec les sites de ces récepteurs, il stimule la production d’endocannabinoïdes supplémentaires dans le corps. Vous obtenez donc soudainement plus de bornes de connexion, créant le potentiel pour une variété de réponses cellulaires.

Il influence également ces deux sites de récepteurs (CB1 & CB2). Mails il fait cela indirectement plutôt qu’en s’attachant directement. Il ne crée donc aucun effet psychotrope.

Il fonctionne également sur les récepteurs non-cannabinoïdes, tels que les récepteurs d’opioïdes qui sont associés avec la régulation du sentiment de douleur. Cette propriété devrait aider à traiter les addictions aux médicaments anti douleur et les opioïdes tels que la morphine et le fentanyl.

Il influence les récepteurs de dopamine dans le cerveau, ainsi régulant le comportement cognitif entre autres

En résumé, le cannabidiol affecte une variété de récepteurs et influence également les récepteurs non-cannabinoïdes, dont les effets sont toujours peu connus. Cependant, ce qui est connu jusqu’à présent présente beaucoup de potentiel en termes d’applications médicales. C’est précisément pourquoi les produits CBD tels que les huiles et les suppléments alimentaires sont devenus très en vogue avec le grand public. Avec des usages qui vont de l’ajout de quelques gouttes d’huile dans un thé ou même dans une salade, au vapotage et aux bonbons gélifiés à base de CBD, le cannabidiol est aujourd’hui consommé de nombreuses manières. Et les usagers sont entièrement positifs à propos de leur expérience en la matière. Vous voulez essayer le CBD et juger par vous-même de ses effets ? Parlez en à votre médecin de famille et découvrez une large gamme de produits CBD de qualité dans notre CBD shop en ligne.

Votre panier est actuellement vide. Vous devez accepter les termes et conditions de vente pour vérifier.